Tannés des installateur de piscine à Montréal pas très fiable et trop booker? Avez-vous entendu parler de la piscine naturelle?

 Saviez-vous qu’il est possible de se débarrasser de nos vielles piscines creusée, dont l’eau est traitée au chlore, par des solutions de traitement plus écologiques?

La piscine naturelle est l’évolution logique de la piscine moderne. Tout comme la voiture électrique l’est par rapport au moteur à combustion.

La conception et l’installation de votre piscine écologique fait partie de nos services! Une équipe de professionnel s’occupera de l’excavation jusqu’à la plantation. Les projets durent généralement 14 jours ouvrables.


En plus de présenter un ambiance organique et de réduire les ilots de chaleur, ces plans d’eau naturels présentent de nombreux avantages;

Exemple d'une piscine naturelle
  • Aucun produit chimique
  • Qualité d’une eau non chlorée
  • Aspect esthétique, contact avec la faune et la flore – Donc les oiseaux, papillons, libellules et autres seront plus nombreux à venir visiter votre jardin
  • Frais d’entretien réduits
  • Frais de conception et de construction avantageux
  • Résiste bien aux hivers québécois

Le fonctionnement d’une piscine écologique

Premièrement, pour construire l’équilibre biologique d’un milieu, la création d’un bassin naturel est un choix très intéressant. 
Divisée en quatre zones, la piscine est de conception écologique et son épuration se fait naturellement.

  • Zone centrale de baignade. Pour débuter, cet espace, équivalent ou inférieur à la zone réservée aux plantes, ainsi, c’est l’endroit où s’effectue l’immersion.  Dans cette zone, on retrouve généralement un filtre à sable, une écumoire, un compartiment de sédimentation et un filtre UV.
  • Zone de filtration périphérique. Moins profonde, donc cette partie accueille les plantes épuratives qui participent à l’assainissement naturel de l’eau.
  • Zone d’oxygénation. La troisième zone consiste à bien aérer le bassin. Differents modes de recirculation de l’eau sont habituellement inclus comme les chutes, cascade, etc. On y retrouve également les plantes d’oxygénation. Aussi, l’eau traverse la ceinture végétale, se tempère au contact des galets chauffés par le soleil, puis retourne au bassin d’immersion.
  • Zone de régénération. Fréquemment appelée lagune, cette zone, plus profonde, sert de transition visuelle entre le milieu végétal et aquatique. En dernier lieux, ont installe les nénuphars ainsi que les diverses plantes flottantes.

Ainsi, plus besoin de pompe bruyante et de produit non écologique. En conclusion, moins d’électricité est dépensé et de temps passer à faire des dosages chimiques hasardeux.

Le fonctionnement de la piscine naturelle

La taille de la piscine naturelle détermine l’ampleur du projet

 Plus le bassin est grand et profond, plus les algues sont rares. Par contre, un bassin trop profond aura plus de difficulté à se réchauffer.

Il est conseillé de creuser la zone de baignade entre 1,5 m et 2,5 m, donc, ce qui permettra une bonne harmonie du bassin et une protection des organismes vivants pendant l’hiver.

De plus, un minimum de 30 m2 de surface est à prévoir mais non essentiel pour un bon équilibre biologique.

Avez vous d’autres questions? Si oui, n’hésitez pas à nous contactez. Il est possible de crée se genre d’amenagement à Montréal et donc ailleurs au Québec.

Pour finir, je vous encourage à être le premier de votre quartier à faire la transition vert autrement.